Comment éviter les blessures des musiciens


Les musiciens, surtout si vous êtes débutant, sont sujets aux blessures. Les blessures varient en fonction de l’instrument que vous jouez et de la façon dont vous en jouez. Si vous envisagez d’apprendre à jouer d’un instrument de musique ou si vous êtes le parent d’un musicien en herbe, il est très important de connaître les types courants de blessures potentielles et les moyens de les prévenir.

Les joies et les peines de la pratique d’un instrument de musique

Instruments à cordes
Les instrumentistes à cordes sont sujets à des blessures au dos, aux épaules et au cou. Les blessures varient en fonction de l’instrument à cordes joué, de sa hauteur, de son poids et du fait que le musicien soit assis ou debout lorsqu’il en joue. Les joueurs d’instruments à cordes se plaignent souvent de raideurs musculaires, de douleurs, de courbatures, de tensions ou d’engourdissements dans les doigts, la main, le poignet, le cou, la mâchoire, le dos et les épaules. Parfois, même les muscles abdominaux et la respiration sont affectés. Le plus fréquent est la surutilisation ou les « microtraumatismes répétés ».

Instruments à vent
Les instrumentistes à vent sont sujets à des blessures aux oreilles, au nez, à la gorge, à la bouche, aux lèvres, au cou, aux épaules et aux bras. Certaines blessures spécifiques sont le laryngocèle, qui résulte d’une pression excessive sur le larynx, et les hémorragies rétiniennes, également dues à une pression d’air trop élevée.

Instruments à percussion
Les percussionnistes se plaignent souvent de douleurs et de tensions dans le dos, les épaules, le cou, les mains, les poignets, les doigts et les bras. Les blessures les plus courantes chez les percussionnistes sont la tendinite et le syndrome du canal carpien, qui peuvent tous deux entraîner des douleurs atroces s’ils ne sont pas traités.

Blessures spécifiques

Syndrome du canal carpien – Caractérisé par une sensation de picotement ou un engourdissement du pouce, de l’index et du majeur.

Tendinite – Inflammation ou irritation des tendons due à une surutilisation ou à une mauvaise posture/position.

Bursite – Inflammation ou irritation des tendons, des muscles ou de la peau.

Ténosynovite de Quervain – Caractérisée par une douleur sur la face interne du poignet et de l’avant-bras.

Syndrome du collet thoracique – Peut être d’origine neurologique ou vasculaire ; caractérisé par des douleurs, un gonflement ou une enflure des bras et des mains, des douleurs au cou et aux épaules, une faiblesse musculaire, des difficultés à saisir des objets, des crampes musculaires et des picotements ou un engourdissement au cou et aux épaules.

Syndrome du tunnel cubital – Douleur dans le membre supérieur tel que le bras, le coude et la main.

Il existe de nombreuses autres blessures potentielles liées à la pratique d’un instrument, dont la plupart sont causées par une surutilisation, des efforts répétitifs, une mauvaise posture et un mauvais positionnement du corps, des bras, des jambes, des mains, des doigts, etc. pendant la pratique d’un instrument. Il est très important de consulter un médecin si vous ressentez des douleurs ou si vous pensez être en danger de blessure grave.

Conseils pour prévenir les blessures

Ne sautez pas vos exercices d’échauffement
Comme tout sport ou exercice physique, nos mains, notre gorge, notre bouche, etc. doivent être conditionnés avant de jouer d’un instrument.

Observer une bonne posture
Assurez-vous que vous êtes assis, debout ou positionné correctement par rapport à votre instrument de musique. Une bonne posture ne permet pas seulement d’éviter les douleurs au dos et au cou, elle vous aidera aussi à jouer de votre instrument plus efficacement et avec moins de tension.

Evaluez votre instrument
Déterminez si la taille, le poids ou la forme de l’instrument vous convient. Déterminez si vous avez besoin d’un accessoire pour rendre votre instrument plus confortable, comme une courroie, un tabouret rembourré, des cordes plus légères, etc.

Prenez note de votre technique de jeu
Les professeurs de musique insistent souvent sur le fait que la meilleure façon d’éliminer les mauvaises habitudes de jeu est de ne pas commencer à en avoir. Il existe des techniques de positionnement et de jeu correctes que vous devez apprendre et connaître avant de jouer de votre instrument. Demandez à votre professeur, lisez des livres, faites des recherches, familiarisez-vous et pratiquez-les dès le début pour éviter de développer de mauvaises techniques de jeu.

Écoutez votre musique intérieure
Notre corps est très intelligent, il nous fait savoir quand quelque chose ne va pas ou si une certaine partie du corps ou un organe ne fonctionne pas bien. Écoutez votre corps. Lorsque vos bras sont fatigués et tendus par le jeu, arrêtez-vous et reposez-vous. Lorsque votre dos et votre cou commencent à vous faire mal, faites une pause. Lorsque votre gorge commence à être douloureuse, faites une pause. Il est vrai que c’est en pratiquant que l’on devient parfait, mais trop de pratique peut être potentiellement dangereux. Faites des pauses régulières, respectez votre rythme, ne vous forcez pas.

Si les symptômes persistent, consultez un médecin
Enfin, si vous craignez de vous blesser ou si vous vous êtes blessé, n’attendez pas, consultez immédiatement votre médecin. La plupart des blessures se soignent facilement lorsqu’elles sont prises à temps.

En gardant cela à l’esprit, nous vous souhaitons à tous de jouer de la musique dans la joie et la sécurité !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *