Comment polir les finitions de piano en laque ou en polymère ?


Pour polir votre piano sans endommager la finition ou l’instrument lui-même, consultez d’abord les directives de base pour le nettoyage d’un piano. Il est également impératif d’éviter que la cire à bois n’entre en contact avec le clavier ; il existe des méthodes uniques pour nettoyer les touches de piano.

Finition laque ou polyester

Avant de polir votre piano, vous devez savoir s’il a été fini avec du polymère ou de la laque ; ces deux surfaces doivent être polies différemment pour éviter des dommages ou des taches irréversibles.

Voici comment distinguer la laque des finitions de piano en polymère :

Laque

La laque est la plus courante sur les pianos nord-américains et ressemble à la plupart des autres meubles en bois. Vous pouvez généralement voir le grain du bois sous la finition, et la surface semble facilement rayable.

Le problème de laque le plus révélateur

Une accumulation de cire est courante sur les finitions en laque, tout comme un ramollissement du vernis. La laque peut également sécher très rapidement en fonction des habitudes de nettoyage et du climat local.

Polymère (ou Polyester)

Les finitions en polyester sont dures et sont généralement sombres et réfléchissantes. Il est fâcheusement facile de repérer les empreintes digitales et difficile de voir le grain du bois.

Les inconvénients courants des polymères

Les finitions en polymère se ternissent rarement et résistent assez bien aux éclaboussures, aux rayures profondes et aux bosses. Cependant, cette même brillance tenace peut mettre en évidence des défauts autrement minuscules, et un nettoyage incorrect peut permettre à un motif de rayures capillaires de s’installer sur la surface du piano.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *