Comprendre le motif des touches noires du piano


La plupart des gens connaissent l’apparence des touches de piano : des touches blanches et noires alternées s’étalent sur les claviers. En regardant de près, avez-vous déjà remarqué qu’il y a moins de touches noires que de touches blanches ? Pour comprendre le motif des touches noires d’un piano, il est important de se familiariser avec les notes et leurs dièses et bémols.

Les touches blanches d’un piano sont des notes qui sont dans leur état d’origine. naturelles état naturel. C’est-à-dire que la hauteur de son est inchangée, comme un C ou un A. Lorsqu’une note est augmentée d’un demi-ton par l’ajout d’un dièse ou d’un bémol accidentel, la touche qui correspond souvent à l’accident est une touche noire – qui se trouve à un demi-ton de la touche blanche voisine. Chaque note du piano peut avoir un dièse ou un bémol, mais il y a moins de touches noires que de touches blanches. Cela signifie que les chaque note dièse ou bémol est jouée sur une clé noire. Certains dièses, comme B♯ sont joués sur une clé blanche car C (B♯) est un demi pas plus haut que B.

Il y a un total de sept notes dans une gamme musicale, sur laquelle le clavier du piano est basé. Le concept de la gamme à sept notes trouve son origine dans la musique ancienne et était basé sur un système de modes. Sans entrer dans des considérations trop techniques, comprendre le modèle d’intervalles d’une gamme majeure peut vous aider à détecter les moments où les notes noires sont utiles. Une gamme comporte des intervalles de pas entiers et de demi-pas selon un modèle spécifique.

Regardez l’image ci-dessus : Le site C semble ne pas avoir de bémol car il n’y a pas de touche noire directement à sa gauche. Mais C a bien un bémol, il est juste déguisé en B. Dans C majeur, les demi-pas se situent entre BCet EF. Comme il y a déjà un demi-pas entre ces notes, l’ajout d’une clé noire – qui abaisse une note d’un demi-pas – serait inutile. Le modèle de la C La gamme majeure est la suivante :

C (étape entière) D (pas entier) E (demi-pas) F (pas entier) G (pas entier) A (pas entier) B (demi-pas) C

Chaque gamme majeure suit le même schéma de pas dans cette séquence : entier – entier – moitié – entier – entier – entier – moitié (W-W-H-W-W-H). Dans C majeur, ce modèle se traduit par toutes les touches blanches.

Et si vous commencez une gamme majeure sur une note différente, disons… D? Vous devrez utiliser des touches noires pour certains de vos demi-pas dans le motif, en particulier F et C♯.

Sans les touches noires du piano, il serait très difficile pour nos yeux et nos doigts de distinguer les points de repère sur le piano. Les touches noires nous guident afin que nous puissions facilement trouver les motifs de demi-pas qui sont régulièrement joués dans la musique.

Conseil: Le B note (ainsi que B accords et signatures de clé) peut également s’écrire comme suit Do bémol. Son nom dépend simplement de la signature de la clé. Ces notes sont des exemples d’enharmonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *