Pourquoi n’y a-t-il pas de clé de sol dièse majeur ?


Les accords majeurs G♯ existent, alors pourquoi ne voit-on jamais une signature de clé majeure G♯ ? Tout simplement parce que c’est trop complexe pour être utilisé dans la pratique et qu’il existe une façon plus simple de l’exprimer : avec la tonalité de A♭ majeur (son équivalent enharmonique).

Les signatures de clé contiennent un maximum de sept dièses ou bémols singuliers, que l’on retrouve dans les clés suivantes Do dièse majeur et Do bémol majeurrespectivement. Mais si nous poursuivons le schéma des dièses, la prochaine signature de clé sera la suivante Sol dièse majeurqui contient un Fx (double dièse).

De plus, certains des accords natifs de sol dièse majeur seraient un peu absurdes. Jetez un coup d’oeil :

G# maj : SOL# – SI# – RÉ#

A# min : LA# – DO# – MI#

B#min : B# – D# – Fx

Do# majeur : DO# – MI# – SOL#

Ré# majeur : RÉ# – FAx – A#

E# min : MI# – SOL# – SI#

Fx dim : Fx – A# – C#

Alter-Ego de Sol dièse majeur

Pour une notation efficace, nous pouvons exprimer la même gamme exacte avec seulement quatre accidentels en utilisant la clé de La bémol majeur. Cette clé est tonalement identique, ou “enharmoniquement équivalente”, à Sol dièse.

La bémol majeurLa gamme de A bémol majeur est la suivante :

Ab – Bb – C – Db – Eb – F – G**

**La G dans cette gamme est égal au Fx.

Plus d’informations sur Enharmony :

  • Les 6 signatures de clés enharmoniques
    Si vous vous y connaissez en signatures de clé, vous avez peut-être remarqué que certaines clés – comme le si dièse ou le fa bémol majeur – sont apparemment absentes, tandis que d’autres portent deux noms.
  • Les touches inefficaces
    Le cercle des quintes ne montre que les gammes de travail. Mais si nous développons son motif, nous pouvons voir qu’il s’agit plutôt d’une spirale infinie ; les possibilités de gammes et de clés musicales sont illimitées.
  • Tableau des gammes actives et des clés non actives
    Visualisez clairement quelles sont les clés utilisables et celles qui seraient superflues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *